Rencontre de présentation du projet pour notre diocèse. Maison des oeuvres 22 rue Joachim Murat 46000 Cahors.

Fraternités paroissiales de couples.

Les fraternités paroissiales de couples
... Au service de l’amour conjugal !

Constat :

L’expérience prouve que, malgré tous nos efforts et la qualité des préparations au mariage, nous ne parvenons pas habituellement à insérer les couples de jeunes mariés dans la vie de nos paroisses, une fois que la préparation est terminée. Le constat pragmatique est que nous ne revoyons que très rarement les couples que nous marions !

Pourquoi une fraternité de couples ?

Pour remédier à cette difficulté, en suivant la recommandation du pape François : “ Il ne s’agit pas de leur exposer tout le Catéchisme ni de les saturer avec trop de thèmes. Car ici aussi, il est vrai que « ce n’est pas le fait de savoir beaucoup qui remplit et satisfait l’âme, mais le fait de sentir et de savourer les choses intérieurement ». La qualité importe plus que la quantité, et il faut donner priorité – en même temps qu’à une annonce renouvelée du kérygme – à ces contenus qui, communiqués de manière attractive et cordiale, les aident à s’engager « de tout cœur et généreusement » dans un parcours qui durera toute la vie” (Amoris laetitia n°207). Pour rendre plus efficientes nos préparations, nous envisageons de faire découvrir aux couples de fiancés ce qu’est la vie chrétienne par une expérience de fraternité, d’enseignement, et de prière. Nous comptons nous appuyer sur l’amitié et le témoignage de couples "parrains" pour conduire de jeunes couples de fiancés à la fois ce qu’est la vie paroissiale et ce qu’est la vie de prière pour un chrétien. L’objectif est que chaque couple de fiancés se fasse une idée de ce qu’est la pratique de la foi chrétienne dans la cellule familiale.

Qu’est-ce qu’une fraternité de couples ?

La fraternité paroissiale de couples est constituée de couples de personnes mariées, volontaires pour vivre cette fraternité. Elle désire se mettre au service des couples de fiancés pour partager leur expérience de la vie de couple, de la vie conjugale et de la vie chrétienne. Elle est un lieu de témoignage de la bonne nouvelle du mariage à répondre jusqu’au bout du monde !

Quels moyens pour transmettre aux fiancés l’expérience de la vie chrétienne ?

- L’amitié des couples parrains

Les fraternités de couples sont proposées comme un enrichissement des préparations au mariage « classiques ». L’intuition centrale est que les couples parrains, parce qu’ils ont une expérience vécue à transmettre sur le sacrement de mariage et parce qu’ils sont des ambassadeurs crédibles de la vie conjugale, représentent une porte d’entrée possible et « non intimidante » pour des couples de fiancés qui ignorent souvent ce qu’est la vie en paroisse. Nous postulons que les enseignements et les expériences de prière seront plus efficients s’ils sont vécus dans un climat de respect et d’amitié « entre pairs ». Par ailleurs, par la diversité des couples qui composent les fraternités, celles-ci donneront des illustrations variées de la vie de couples chrétiens capables de trouver des résonances chez les fiancés.

-L’accompagnement personnalisé par un prêtre ou un diacre

Les rencontres en fraternité ne dispensent évidemment pas le responsable de la préparation de rencontrer les couples qu’il va marier. C’est lui qui est chargé d’évaluer avec les couples si les rencontres en fraternité se passent bien et si les candidats au mariage progressent. Ces rencontres doivent conduire à une entrevue individuelle avec chaque candidat et permettre de proposer le sacrement de la réconciliation avant le mariage.

-L’expérience de la vie chrétienne

Les fraternités paroissiales de couples se veulent des « laboratoires » où les couples de fiancés doivent pouvoir faire l’expérience de la prière (un temps de prière bien préparé est organisé à chaque rencontre), du service (nettoyage de la salle et vaisselle), de la vie paroissiale (participation à une messe avec présentation devant toute la paroisse), et de la vie fraternelle (un repas convivial est prévu à chaque rencontre selon l’intuition suivante : ubi missa, ibi mensa – là où il y a la messe…il y a la table !).

Mise en place des fraternités paroissiales de couples

La fraternité, composée de quelques couples mariés, se réunira à dates fixes chez l’un ou l’autre de ses membres en invitant les couples de fiancés à se joindre à eux (environ 1 fois par mois hors vacances d’été). Chaque repas sera centré autour d’une thématique qui cristallisera les échanges. Tous les couples fiancés seront invités à participer à au moins une soirée de fraternité, en fonction de la date de leur mariage. Ils pourront continuer après leur mariage à vivre les soirées pour participer à tous le thèmes de l’année.

-Le déroulement d’une soirée en fraternité :

1 Présentation de chacun
2 Un enseignement de 30 minutes
3Un repas pris ensemble durant une heure
4 Un temps de prière préalablement préparé

-Fréquence des rencontres :

La fréquence des rencontres est portée à une par mois à raison de six ou sept rencontres pour un cycle de préparation au mariage.

La fraternité des couples se rassemblera même s’il n’y a pas de couple de fiancés volontaires, et évidemment ils se rencontreront avant la première rencontre.

Suivi des fraternités par le ministre ordonné :

Le ministre ordonné réalise un entretien préalable avec le couple de fiancés durant lequel il leur demande de participer à une rencontre en fraternité (qui en compte 6 ou 7). Après cette première rencontre il leur propose de continuer le cycle de préparation en fraternité. Si le couple ne le souhaite pas il est dirigé vers un cycle de préparation « classique ». S’il accepte le principe de la préparation en fraternité, il s’engage pour 5 ou 6 autres soirées.

Lien avec la paroisse :

La paroisse doit prévoir une présentation des fiancés à toute la paroisse au cours d’une messe dominicale. Cela peut aussi être l’occasion de donner la bénédiction des fiancés, ou de mettre en place des attentions qui contribueront à faire connaître les fiancés à toute la paroisse : parrains de prière, mur des fiancés, intention de prière pour les fiancés, etc…

Lien avec le doyenné :

Une rencontre est prévue en doyenné qui est chargé d’apporter la doctrine sur le mariage. Cela peut se vivre sous la forme d’un week-end obligatoire.

Thèmes abordés durant la préparation en fraternité :

Les couples volontaires pour participer aux fraternités se chargent de recevoir les couples de fiancés, et c’est eux qui leur transmettront leur expérience. Six thèmes génériques ont été retenus, qui correspondent aux topos que les couples parrains vont devoir présenter aux fiancés :

- L’amour est plus fort que la mort
- La maturation de l’amour
- Savoir se ménager du temps pour bâtir le mariage
- Topo sur la genèse (ce thème pourra être présenté par un ministre ordonné)
- Communion et sacrifice qu’est-ce que c’est ?
- Parole donnée/confiance/vulnérabilité

Une première rencontre de lancement des fraternités se fera à Cahors le 1er octobre à 19h30 à la maison des œuvres où chacun devra amener un plat.

Une bonne idée pourrait être de distribuer au couple qui vient demander le mariage à la paroisse un petit questionnaire qui servira de base de départ pour la première rencontre avec le ministre ordonné.

Soutenir par un don