Les pèlerins de Compostelle

- Qui sont ces pèlerins de Compostelle ?

Pèlerin de St Jacques

Ils sont environ 12 à 13 000 par an à traverser notre cité cadurcienne, entre mars et octobre. En 2006, en début de saison, ils étaient particulièrement nombreux. (Vers 1990, il n’y avait que 1000 pèlerins par an).
Chaque année, ces pèlerins en Quercy proviennent de 20 à 30 pays différents : 70 % sont français ; 23 % viennent par ordre d’importance, d’Allemagne, de Suisse, de Hollande, de Belgique ou du Canada. Les autres 7 % viennent d’Amérique, d’Asie ou d’autres pays européens.
Il y a quelques années, les hommes étaient les plus nombreux. Ces dernières années ce sont les femmes (55 % contre 45 %).
Ces pèlerins se répartissent différemment selon les tranches d’âge : 10 % ont moins de 30 ans, 35 % ont de 30 à 50 ans et 55 % ont plus de 50 ans, avec une pointe au moment de la retraite.

- Pourquoi aller à St-Jacques de Compostelle ?

Chaque pèlerin a ses motivations pour accomplir ce pèlerinage, en général à pied, vers Compostelle. Dans les échanges avec les pèlerins, les motifs invoqués sont les suivants :

  • pour se replonger dans un cheminement historique qui dure depuis plus de 10 siècles et admirer un patrimoine architectural exceptionnel
  • pour se retrouver face à soi-même, se poser les questions fondamentales de l’existence, chercher le sens de la vie ; pour les jeunes, après leurs études, faire le point avant d’entrer dans la vie active
  • pour réfléchir aux événements marquants de leur vie : maladie, situations douloureuses, projets, reconnaissance...
  • pour échanger avec d’autres pèlerins à qui l’on peut tout confier dans un climat de confiance réciproque et anonyme.
  • pour une démarche spirituelle à un moment que l’on considère comme important. Faire le vide en soi pour un meilleur accueil des autres et de Dieu.

- Les accueils spirituels sur ce Chemin de Compostelle.

Des accueils spirituels jalonnent ce Chemin tels que Le Puy, Conques, Moissac, Lectoure, Aire-sur-Adour, Navarrenx, puis d’autres lieux en Espagne.
Dans le Diocèse de Cahors, depuis 2003, une association diocésaine « Sur les Chemins de Compostelle » propose un accueil spirituel à Rocamadour, Figeac, Vaylats, la Cathédrale de Cahors, Lascabanes et Montcuq. Dans ces divers lieux, des bénévoles (au total une quarantaine) assurent l’accueil en fin d’après-midi.

A noter l’ouverture en saison du Centre Notre Dame à Rocamadour qui propose de l’hébergement en chambres ou dortoirs dans des conditions de confort et de tranquillité très satisfaisantes. Conditions en cliquant ce lien

Vous pouvez prendre contact avec eux à la cathédrale de Cahors entre 16 h. et 19 h. du lundi au vendredi, de mai à septembre ou auprès de Michel FRAÏSSE : 05.65.53.06.27 ou encore au siège de l’association à l’Espace Clément Marot, Place Bessières 46 000 - CAHORS

Soutenir par un don