Le Dernier A Dieu au Père Olivier Maire

KTOtv. / Vendredi 13 août 2021

« Merci Olivier ! » : La conclusion de l’homélie résonne encore dans la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée.

La messe d’obsèques du Père Olivier Maire ce vendredi 13 août a été marquée par une prière intense et des témoignages édifiants. Le prêtre assassiné par le migrant qu’il accueillait, a mis ses pas dans ceux de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, à Jésus par Marie.

__
- Pour en savoir plus : www.ktotv.com


Le provincial des Missionnaires Montfortains, le père Olivier Maire, a été assassiné en Vendée. Le ressortissant rwandais qui avait mis le feu à la cathédrale de Nantes, il y a un an, s’est dénoncé en gendarmerie.

Ce lundi 9 août, le père Olivier Maire a été assassiné à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée. Il était le supérieur provincial des Missionnaires Montfortains. Cette congrégation est installée près de la tombe de son fondateur, saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Dès l’annonce du meurtre du prêtre, Mgr François Jacolin, évêque de Luçon, a exprimé sa « profonde douleur et tristesse suite à l’annonce de l’assassinat du Père Olivier Maire ».

Le Père Olivier Maire, martyr de la charité

« Le Père Olivier Maire est mort victime de sa générosité, en martyr de la charité », a-t-il souligné dans un communiqué. « Il est mort dans la lignée de sa vie, donnée à Dieu et aux autres », à la suite du Christ « qui nous a appris à nous mettre au service des autres, en particulier de ceux qui sont en difficulté ». « On ne va pas vers les autres sans s’exposer », rappelle douloureusement Mgr Jacolin, qui invite à « ne pas polémiquer » sur l’accueil de l’assassin présumé. L’évêque s’est rendu auprès de la communauté endeuillée et sous le choc.

(Sources : ktotv.com)

Soutenir par un don