Décès de Mgr Jean Orchampt, évêque émérite d’Angers

Mgr Jean Orchampt, évêque émérite d’Angers est décédé dans sa 98e année ce dimanche 22 août 2021.

Mgr Orchampt est né le 9 décembre 1923 à Vesoul (Haute-Saône). Il fut ordonné prêtre le 29 juin 1948. Après six années de vicariat à Saint-Martin-des-Chaprais à Besançon, il se consacra à la catéchèse, dans le diocèse de Besançon et à l’Institut supérieur de pastorale catéchétique. Il fut fondateur et supérieur de l’Institut supérieur de culture religieuse d’Abidjan (Côte-d’Ivoire).Nommé évêque auxiliaire de Mgr Cyprien Tourel, évêque de Montpellier, le 26 juin 1971, il reçut l’ordination épiscopale en la cathédrale de Besançon le 18 septembre 1971.
Nommé évêque d’Angers le 5 juillet 1974, il en assuma la charge du 10 septembre 1974 au 20 mars 2000.
Le Saint-Père, ayant accepté sa démission, le nomma administrateur apostolique du diocèse jusqu’à l’ordination épiscopale de son successeur, Mgr Jean-Louis Bruguès, le 30 avril 2000. Il était évêque émérite d’Angers depuis cette date.

La messe des obsèques, présidée par Mgr Emmanuel Delmas, sera célébrée jeudi 26 août 2021 à 15 heures en la Cathédrale d’Angers.


Hommage de Mgr Delmas

Ce dimanche matin, nous avons appris le décès de Mgr Jean Orchampt. Ces quelques lignes sont écrites pour lui exprimer tout naturellement notre profonde reconnaissance pour les 25 années de son ministère épiscopal dans le diocèse d’Angers. Nous sommes très nombreux à avoir été marqués par sa personnalité chaleureuse. J’ai pu en faire l’expérience dès mon arrivée à Angers, grâce à ses vœux de bienvenue en 2008. Son témoignage fraternel et sa grande espérance se sont exprimés tout au long de ses dernières années par les rencontres que nous avons pu avoir.

Pendant les vingt-cinq ans de son épiscopat entre 1974 et 2000, il a permis à l’Église d’Angers de prendre le tournant qu’elle vit aujourd’hui. Je retiendrai la mise en place de la réforme des paroisses et les équipes d’animation paroissiale pour exprimer de l’importance de la place des laïcs dans la vie de l’Eglise locale. Je pense aussi à la mise en œuvre du diaconat permanent et du catéchuménat des adultes.

Je puis témoigner de l’intérêt qu’il continuer de porter à la vie de notre diocèse. Il savait le manifester lors de chaque fête de la Saint Maurice en septembre, mais également lors de chaque évènement qui touchait l’actualité diocésaine. De plus, j’ai souvent eu l’occasion d’admirer sa grande vivacité d’esprit et son attention à la vie de l’Église en France et bien sûr l’Église Universelle. Il se tenait toujours informé et cela nourrissait sa prière.

Ses forces ont beaucoup décliné ces derniers mois, mais il a toujours exprimé sa reconnaissance pour ceux et celles qui veillaient sur lui et continuaient à lui adresser des messages d’amitié.

Nous prions pour lui et le confions à la miséricorde du Seigneur qu’il a servi parmi nous tout au long de ses années à Angers.

+ Mgr Delmas, évêque d’Angers

Le 23 août 2021

Soutenir par un don