Le Carême avec St Joseph

Dimanche 21 février 2021

Pendant ce Carême, la paroisse de Gramat nous propose d’approfondir chaque semaine notre connaissance sur St Joseph.

- Semaine 1 : Joseph, le travailleur.

C’est le 1er mai 1955 que le pape Pie XII proposa saint Joseph comme patron et modèle des ouvriers. Recevant à Rome le congrès des Associations chrétiennes des travailleurs italiens, Pie XII leur déclara : : « Nous avons le plaisir de vous annoncer Notre détermination d’instituer [...] la fête liturgique de Saint Joseph Artisan, en la fixant précisément au premier mai. »

De nombreux saints et saintes ont été ses dévots passionnés, parmi lesquels Thérèse d’Avila qui l’adopta comme avocat et intercesseur, se recommandant beaucoup à lui et recevant toutes les grâces qu’elle lui demandait ; encouragée par son expérience, la sainte persuadait les autres à lui être dévots. (Pape François, Patris Corde)

Par extension, il est devenu le patron des affaires matérielles. Les catholiques confient à sa prière leurs affaires matérielles sérieuses : une recherche d’emploi, une recherche de logement, etc.

- Parole de la Bible :

La paternité de Joseph le charpentier fut admise par les contemporains de Jésus. Elle est même apparue comme un obstacle à la foi : "N’est-ce pas là le fils de Joseph ?" demandent les habitants de Nazareth (Lc 4, 22) ou les Juifs de Capharnaüm (Jn 6, 42). Dès le début de l’évangile selon Jean, Philippe surprend Nathanaël en lui disant que Celui dont parlent Moïse et les Prophètes, "c’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth" (Jn 1, 45). Une identité aussi banale pour un destin aussi grand ! D’autant que jusqu’à l’âge adulte, Jésus sera connu comme un simple "charpentier", "fils de charpentier" (Mc 6, 3 et Mt 13, 55). En fait, le mot grec ainsi traduit, "tektôn", désigne à l’époque n’importe quel ouvrier ou artisan du bois, fabriquant de meubles, outils, poutres...).

« N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. »
(Mc 6, 3)

« N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ? »
(Mt 13, 55)

- Prière :

Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie.
À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ;
avec toi le Christ est devenu homme.

O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous,
et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,
et défends-nous de tout mal.
Amen.

Pape François,
à l’occasion de l’ouverture de l’année dédiée à Saint Joseph, le 8 décembre 2020

- Piste de réflexion :

Sainte Thérèse d’Avila a dit :

« Je pris pour avocat et protecteur le glorieux Saint Joseph et je me recommandai instamment à lui. Son secours éclata de la manière la plus visible. Je ne me souviens pas de lui avoir jamais rien demandé qu’il ne me l’ait accordé.

Pour comble de bonheur, il m’a toujours exaucée au-delà de mes prières et de mes espérances. Si, par quelque imperfection ma demande s’écartait tant soit peu du but de la gloire divine, il la redressait admirablement, dans la vue de m’en faire tirer un plus grand bien.

Le Très-Haut donne seulement grâce aux autres Saints pour nous secourir dans tel ou tel besoin ; mais Saint Joseph - je le sais par expérience - étend son pouvoir à tout. Notre Seigneur dans le Ciel ne peut rien lui refuser.

Connaissant par expérience son étonnant crédit auprès de Dieu, je voudrais persuader tout le monde de l’honorer d’un culte particulier. Je ne comprends pas comment on peut penser à la Reine des Anges et au Divin Enfant Jésus sans remercier Saint Joseph de son dévouement si parfait envers l’un et l’autre.

Durant une extase, la très Sainte Vierge, me prenant les mains, me dit que je lui causais un grand plaisir par ma dévotion au grand Saint Joseph. »

- Lecture :

Lettre apostolique « Patris Corde » (Avec un cœur de Père) du Saint-Père François, à l’occasion du 150e anniversaire de la déclaration de Saint Joseph comme patron de l’Église universelle :
Patris Corde du Saint-Père François

- Défi adulte :

Joseph est également appelé homme « juste ». Juste peut être pris dans le sens d’agir avec justice, mais aussi d’ajustement. Joseph, le charpentier, ajustait les morceaux de bois entre eux pour les constructions qu’il effectuait.

Joseph a « ajusté » sa vie à ce que le Seigneur attendait de lui.

Cherchons cette semaine à « ajuster » dans notre vie professionnelle ou dans notre vie familiale deux éléments séparés depuis longtemps afin d’approcher l’équilibre.

Le Carême avec St Joseph
Soutenir par un don