Paroisse Saint-Etienne (Cahors et autres lieux)

Paroisse de Cahors - 222, rue Joachim Murat - Maison Perboyre – 46000 Cahors
secretariat@paroissedecahors.fr
Tél. 05 65 21 30 91
Secrétariat ouvert les lundis, mardis, et vendredis de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h, nous contacter les mercredis par téléphone.
- Toute l’actualité de la paroisse de Cahors sur :
www.paroissedecahors.fr/

EAP (Equipe d’Animation Pastorale) :
Nadine Capelle, Christine Cazagou (Mercuès),
Marika Houadec, Agnès Mauboussin (Pradines),
Thérèse Péguin, Jeanne Tornel et Philippe Vonarb.

Articles

  • Feuille paroissiale du 19 juin

    17 juin, par MagaliFeuilles paroissiales

    Voici la feuille paroissiale des dimanches 19, 26 juin et 3 juillet.

    Vous trouverez les thématiques suivantes :

    • Baptême, Eucharistie, Confirmation, trois sacrements pour devenir chrétien,
    • La nuit des églises,
    • La nuit des veilleurs,
    • La démarche synodale : synthèse et suite à donner,
    • Nouveau : demander une messe et régler en ligne,
    • Les dates à retenir,
    • L'agenda des messes.

    Bonne lecture !

  • Nuit des églises 2022

    3 juin, par MagaliActualités

    Comme chaque année notre paroisse participe à l'événement national de la nuit des églises. Une autre manière de découvrir nos églises. Vous êtes tous invités !

    - SAINT CIRICE Lundi 27 juin à 20h30
    Concert spirituel (textes et chants) par le Chœur paroissial

    - DOUELLE Jeudi 30 juin à partir de 21h00
    Présentation de l'église et de son mobilier
    Lecture de textes de Hildegarde de Bingen
    Chants sur Ste Thérèse de Lisieux

    - CRAYSSAC Samedi 2 juillet à 21h00
    « Notre église, comme un phare dans nos nuits »
    Historique de l'église St Blaise
    Visite sensorielle
    Echanges autour des thèmes : lumière, partage, paix

  • Feuille paroissiale du 5 juin

    3 juin, par MagaliFeuilles paroissiales

    Voici la feuille paroissiale du dimanche 4 au 19 juin dans laquelle vous trouverez les thèmes suivants :

    - Pentecôte : l'Esprit Saint ou l'union des contraires
    - L'hymne de Pentecôte : Veni Creator Spiritus
    - L'Église se met au vert !
    - Retour sur le Trail de l'Angélus
    - Les dates à retenir
    - L'agenda des messes

    Bonne lecture !

  • Les intentions de messe

    2 juin, par MagaliSacrements

    Offrir une messe
    Pour dire merci : tout simplement pour rendre grâce pour une naissance, un mariage, un événement heureux...
    Pour vos défunts : c'est un acte de foi en la Résurrection. Vous demandez à Dieu de les accueillir auprès de Lui dans sa lumière. C'est, pour vous et vos proches, un moyen de vivifier le lien qui vous unit à eux.
    Pour vos proches : parents, enfants, amis, voisins… vous demandez au Christ Jésus de les aider à traverser un moment difficile : maladie, difficulté familiale...
    Votre offrande est destinée, à cette occasion, à participer au traitement des prêtres.

    Il est possible désormais de faire une demande d'intention de messe en ligne.

    Nous vous précisons que les intentions de messe sont notées dans la feuille paroissiale. La parution a lieu tous les 1er et 3ème dimanche du mois.

    La feuille paroissiale en cours étant déjà parue, merci de choisir une date de messe pour la ou les prochaines feuilles (vous pouvez demander une messe pour les mois avenir), c'est-à-dire à partir du samedi 2 juillet 2022.

    Pour une date plus rapprochée, il est possible de faire votre demande par téléphone auprès du secrétariat au 05 65 21 30 91.

    C'est décidé, vous voulez demander une messe en ligne ?
    C'est simple, indiquez le lieu et le jour directement dans le formulaire ci-dessous.

    Pour le versement de l'offrande recommandée de 18 €, il y a deux possibilités :

    1/ Vous versez votre offrande directement ligne. Cette transaction est sécurisée.
    Nous vous invitons à considérer une participation de 50 centimes par messe pour les frais de transaction. En vous remerciant pour votre soutien.

    2/ Vous adressez votre offrande au secrétariat de la paroisse (par chèque à l'ordre de "Paroisse de Cahors" ou en espèces) par courrier, dans la boîte aux lettres ou directement au secrétariat situé au 222 rue Joachim Murat 46000 Cahors.

  • Célébrations de l’Ascension et de Pentecôte

    24 mai, par MagaliActualités

    Ascension du Seigneur – Jeudi 26 mai 2022

    10h30 Cathédrale Saint Etienne
    11h00 Douelle
    11h00 Nuzéjouls
    11h00 Vers

    Pentecôte – Dimanche 5 juin 2022

    09h30 Eglise du Sacré-Cœur (Cahors)
    09h30 Flaujac-Poujols
    10h00 Cathédrale Saint Etienne
    11h00 Boissières
    11h00 Douelle
    18h15 Cathédrale Saint Etienne

  • Feuille paroissiale du 15 mai

    13 mai, par MagaliFeuilles paroissiales

    Voici la feuille paroissiale du dimanche 15 mai au dimanche 5 juin. Vous y trouverez les thèmes suivants :

    • Pauline Jaricot, laïque et missionnaire
    • Aquero 2022, rassemblement de collégiens à Lourdes
    • Journée de pèlerinage à Lourdes
    • Les dates à retenir
    • L'agenda des messes

    Bonne lecture !

  • Feuille paroissiale du 1er mai

    29 avril, par MagaliFeuilles paroissiales

    Voici la feuille paroissiale du 1er au 15 mai.
    Vous y trouverez les thèmes suivants :

    - 13 mai... 13 de mayo ! Fête de ND de Fatima
    - La journée mondiale de prière pour les vocations
    - Connaissez-vous Pauline Jaricot ?
    - Il y a un an, une cuisine
    - Les dates à retenir
    - L'agenda des messes

    Bonne lecture !

  • Une semence d’éternité

    29 avril, par MagaliActualités

    La première édition était épuisée depuis longtemps et on a ajouté au texte du Père Jean-Yves Ducourneau, lazariste comme Gabriel Perboyre, une préface de Mgr Camiade, des informations et des photos concernant Montgesty et la maison natale du saint si souvent représenté dans nos églises.
    En effet c'est à Montgesty, en 1802, que Jean Gabriel Perboyre est né dans une famille de paysans. Il a eu très jeune le désir d'être missionnaire. Entré chez les lazaristes, il fut ordonné prêtre à 24 ans et, malgré sa santé fragile, obtint d'être envoyé en Chine à 33ans. Il y resta 5 ans et mourut martyr en 1840 à Wu-Han que nous connaissons bien depuis la pandémie.
    Le livre est disponible pour 15 € aux éditions edicausse 46090 Arcambal (ajouter 7€ pour les frais de port) www.edicausse.fr
    ou au secrétariat de la paroisse .

  • Pauline Jarirot, laïque et missionnaire

    29 avril, par MagaliActualités

    Enfance et conversion
    Pauline Marie Jaricot est née à Lyon le 22 juillet 1799, donc peu de temps après la Révolution (est baptisée d'ailleurs par un prêtre réfractaire). L'Eglise se relève doucement, tout est à reconstruire. Ses parents sont foncièrement chrétiens, et assez aisés, possédant une usine de soyeux où travaillent de nombreux canuts. Elle a 6 frères et sœurs : Paul, Sophie et Philéas qui deviendra prêtre compteront beaucoup pour elle.. A 17 ans, DONC EN 1816, elle assiste au sermon d'un prêtre sur la vanité et en est complètement transformée, elle décide de changer de vie, quitte ses bijoux, abandonne ses belles toilettes pour simplement se vêtir comme les ouvrières de son père, renonce à toutes les mondanités de l'époque et à ce qui est superficiel, reprend une forte vie de prière et même se consacre à Dieu tout en restant laïque car elle ne sent pas une vocation religieuse. Et elle se tourne vers les autres, ET TOUTE SA VIE elle épousera la cause des canuts obligés de se pencher sur leurs métiers 15h ou plus par jour. Elle visitera les pauvres, les détenus, soignera les malades et s'occupera des enfants de la rue. Elle épaulera les prostituées qu'elle rencontre, en fera embaucher dans l'usine que dirige son beau-frère.
    - A 18 ANS – 1817- elle fonde une association de jeunes ouvrières de son quartier pour prier et agir : ce sera son « bataillon sacré »
    - A 19 ans, - 1818- pour répondre aux appels de son frère Philéas, après avoir prié, elle organise « la collecte du sou de la mission »Il s'agit d'organiser des groupes de 10 personnes ,chacune étant appelée à en fonder un autre et ainsi de suite ; Ce plan simple et facile va s'étendre rapidement et marche si bien qu'un groupe de prêtres de Lyon, cherchant comment aider eux aussi les Missions, adoptent l'idée de Pauline sans lui demander son avis . Cette œuvre deviendra en 1822 l'œuvre de la Propagation de la Foi, et est connue aujourd'hui dans plus de 150 pays . Toute sa vie, Pauline recevra du courrier des missionnaires et lorsqu'ils passent à Lyon ils vont la voir. Elle publie certaines de leurs lettres pour sensibiliser à la Mission Ici et partout. Pendant 30 ans cependant, elle ne passera pas pour la fondatrice mais le cardinal Villecourt qui la connaît depuis longtemps l'obligera à revendiquer ce titre de fondatrice.
    L'Oeuvre de la PROPAGATION DE LA FOI est une des 4 Œuvres Pontificales Missionnaires actuelles ; Les 3 autres sont : l'œuvre de St Pierre Apôtre ( souci des vocations sacerdotales), l'Enfance Missionnaire et l'Union Pontificale Missionnaire pour la formation à un esprit missionnaire .
    - en 1822 (elle a 23 ans) elle écrit « L'amour infini dans la divine Eucharistie » Ce texte montre que tout ce qu'elle fait s'enracine dans l'Eucharistie, dans l'adoration, la prière silencieuse, les sacrements. Et toute sa vie, se développera en elle une forte vie contemplative qui la mèneront à unir ses souffrances et les persécutions (dont elle sera l'objet les 10 dernières années de sa vie) à la Passion du Christ.
    - à 27 ans – 1826- elle veut redynamiser la prière de ses contemporains et fonde le Rosaire vivant. Et elle se dit que la méthode employée pour la Mission peut servir encore : donc recruter 15 personnes puisqu'à l'époque il n'y a pas encore les Mystères lumineux, qui devront en recruter 15 autres et ainsi de suite, chacune devant dire une dizaine de chapelet par jour dont le mystère à méditer est tiré au sort chaque mois. Chacune verse une petite cotisation chaque mois pour distribuer objets de piete, fiches de prières, images pieuses etc A sa mort il y aura déjà 2 250 000 associés rien qu'en France. Aujourd'hui les équipes du Rosaire existent encore !
    Mais elle se soucie de plus en plus de la situation des canuts et de tous les ouvriers et voudrait secouer l'apathie des responsables religieux et politiques. La révolte des canuts de Lyon en 1831 l'a bouleversée.
    - 1834 / Elle a 35 ans elle tombe malade elle décide un voyage en Italie sur la tombe de celle qu'on appellera Ste Philomène au sud de Rome. Sa guérison inexpliquée contribuera au développement du culte à Ste Philomène.
    - 1845-1847 : elle veut mettre en œuvre un plan d'évangélisation de la classe ouvrière par les ouvriers eux-mêmes. Elle investit toute sa fortune (elle vient d'hériter de ses parents !) dans l'achat d'une usine à Rustrel dans le Vaucluse qu'elle nomme Notre Dame des Anges pour en faire un modèle d'esprit chrétien, il y a l'usine, des logements pour les ouvriers, une école et bien sûr, une petite chapelle. Mal conseillée, elle confie la gérance à 2 personnes qui sont en fait des escrocs. Elle essaie de faire repartir l'usine mais de nouveau échec. Or on l'a aidée par des dons dans cette démarche, alors elle va passer le reste de sa vie à quêter pour rembourser les donateurs, en étant même obligée de s'inscrire au bureau de bienfaisance de la ville. Elle mourra en demandant à un de ses neveux de rembourser les 2500f de l'époque qui lui restent encore à donner. Sa vie de prière a toujours été fidèle et les dernières années de sa vie, elle a vécu les critiques, les reproches, l'incompréhension, pardonnant tout et à tous, mais défendant toujours le vrai. Elle, une femme, de quoi se mêlait-elle, elle n'y connaissait rien, etc etc et tout ce qu'elle a écrit de la situation des ouvriers est oublié, occulté. Le Curé d'Ars disait : « Ah, mes frères, je connais, moi, une personne qui sait bien accepter les croix, des croix très lourdes et qui les porte avec un grand amour. C'est Mlle Jaricot »
    8 – 1861 elle a 62 ans sa maladie de cœur s'aggrave, elle reçoit l'extrême-onction comme on disait alors, fait détruire tout ce qui pourrait porter tort à ses détracteurs, dans un esprit de total pardon et meurt dans sa maison de Lorette, le 25 février 1862, dans la misère et l'indifférence générale. Son corps, aujourd'hui, repose dans l'église St Nizier où elle avait été baptisée et son cœur dans l'église St Polycarpe.
    Elle a été déclarée « Vénérable » en 1923 et un miracle obtenu lors d'une neuvaine en 2012 a ouvert la voie à sa BEATIFICATION qui aura lieu le 22 mai à Lyon. Sa maison de Lorette proche de Fourvière est à visiter !

  • Feuille paroissiale du 17 avril au 1er mai

    15 avril, par MagaliFeuilles paroissiales

    Voici le sommaire de la nouvelle feuille paroissiale allant du dimanche 17 avril au dimanche 1er mai.

    Feuille paroissiale du 17 avril

    Au sommaire :
    - De la nuit au jour,
    - Méditations de Pâques,
    - Les concerts du marché,
    - Conférence de Pâques
    - Ostension solennelle de la sainte Coiffe
    - Les rendez-vous à venir,
    - L'agenda des messes.

    Bonne lecture et surtout bonne Semaine Sainte !

jeu. 30 juin à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
ven. 1er juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
sam. 2 juillet à 08h30 - Autre célébration
46000 CAHORS
sam. 2 juillet à 18h00 - Messe dominicale
46000 CAHORS
sam. 2 juillet à 18h30 - Messe de semaine
46000 CAHORS
dim. 3 juillet à 09h30 - Messe dominicale
46000 CAHORS
dim. 3 juillet à 10h30 - Messe dominicale
46000 CAHORS
dim. 3 juillet à 18h15 - Messe dominicale
46000 CAHORS
lun. 4 juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
mar. 5 juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
mer. 6 juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
jeu. 7 juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
ven. 8 juillet à 18h15 - Autre célébration
46000 CAHORS
sam. 9 juillet à 08h30 - Autre célébration
46000 CAHORS
sam. 9 juillet à 18h00 - Messe dominicale
46000 CAHORS

Contacts

Administrateur : Père Luc Denjean
Maison Perboyre - 222 rue Joachim Murat - 46000 Cahors
Mél luc.denjean@diocesedecahors.fr

Vicaire : Père Stéphane Aubujeault
222 rue Joachim Murat - 46000 Cahors
Tél. 06 61 45 29 33 / 05 65 37 80 38
Mél stephane.aubujeault@mailoo.org

Vicaire paroissial : Père Blaise Ngandoul
30 Rue de la Chantrerie - 46000 Cahors
Tél. 06 41 31 99 98 / 05 65 35 27 80

Vicaire paroissial : Père Michel Peyrichou
75, avenue Jean Lurçat - Centre paroissial de Terre Rouge - 46000 Cahors
Tél. 05 65 35 57 98 / 06 44 13 25 10
Mél michelpeyrichou@orange.fr

Communes desservies

Arcambal (0h), Boissières (0h), Cahors (0h), Caillac (0h), Calamane (0h), Crayssac (0h), Douelle (0h), Espère (0h), Flaujac-Poujols (0h), Francoulès (0h), Labastide-Marnhac (0h), Lamagdelaine (0h), Laroque-des-Arcs (0h), Maxou (0h), Mercuès (0h), Montat (0h), Nuzéjouls (0h), Pradines (0h), Trespoux-Rassiels (0h), Valroufié (0h), Saint-Pierre-Lafeuille (0h) Total : 0

Soutenir par un don