Afriqu’A Lalbenque : franc succès !

4 novembre 2017

Cette 5e édition a remporté un franc succès. Les participants étaient encore plus nombreux que lors des manifestations précédentes, l’ambiance festive et l’accueil toujours aussi chaleureux.

Heureux de partager sa passion, l’artiste peintre burkinabé, AKO Wilson créait quelques œuvres sous les yeux émerveillés du public. Quant aux musiciens du Kanazoé Acoustic Trio, ils ont fasciné et littéralement transporté les spectateurs conquis par la qualité, la variété et l’harmonie de leur musique. Si le djembé est connu de tous, beaucoup ont découvert le balafon, la cora et autres instruments faits de calebasses, cordes et bois.

Que dire du repas servi avec application par les jeunes ? « Trop bon ! »
En apéritif, le traditionnel aloco (banane plantain frite) accompagnait le bissap et le gnamacoutji, boissons à base de fleurs d’hibiscus et gingembre, breuvage tonique pourtant sans alcool ! N’oublions pas le geste écolo : à l’entrée trois ados personnalisaient les gobelets avant de les remettre à chacun avec la consigne (très bien respectée !) de le garder tout au long de soirée.
Le plat principal : poulet, riz et légumes, cuisiné par une camerounaise suivant une recette sénégalaise, a régalé les 220 convives.
Un grand merci donc aux cuisinières et à tous les autres bénévoles, notamment aux résidents du Mas de La Tour pour leur aide précieuse au dressage et à la décoration des tables ainsi qu’à tous ceux qui ont apporté de délicieux desserts.
Nous avons remarqué, comme l’an passé, la présence de Mr Brèchenade, consul de Guinée, de plusieurs élus et membres d’associations. Retenus par d’autres obligations, monsieur le maire et quelques lalbenquois sont venus porter leur encouragement à la manière africaine.
Et belle surprise ! La soirée fut l’occasion de retrouvailles inattendues : 5 pionniers, fondateurs d’IPP, se sont retrouvés à la même table ; presque 20 ans après le camp de jeunes à ISSIA, Anthony, Céline, Brigitte et Cathy et Sylvaine avaient bien des souvenirs à évoquer.

Le bénéfice de cet évènement permettra d’augmenter notre aide aux enfants défavorisés, mais, au-delà de l’aspect financier, la plus belle réussite de la soirée est d’ordre humain avec ces rencontres, échanges, découvertes, partage… dans la simplicité, tous portés par cette joyeuse fraternité intergénérationnelle au service de la solidarité.

Soutenir par un don