Relecture de la halte Prière et écriture

9 et 10 février 2019

Sous la conduite d’un écrivain, Olivier Maison, auteur de pièces de théâtre et d’un recueil de nouvelles publié aux Editons KERO (« Ceux de la plaine »), et actuellement chef d’établissement de l’Institut Notre Dame à Bourg la Reine, nous avons commencé par quelques exercices ludiques d’écriture (lipogrammes, alexandrins, en partie double, poème haiku…) à partir du texte que nous avons choisi pour prier, le Baptême de Jésus dans saint Luc (pour nous aider à nous replonger dans le début de notre vie de foi…).

Dans l’après-midi et le lendemain matin, nous avons chacun créé notre propre recueil de souvenirs, plus intime, sur l’éveil de sa foi et sa croissance, inspiré de « je me souviens » de Georges Perec. Nos écrits tapés sur ordinateur seront reliés dans un recueil qui sera envoyé à chaque participant.

- « Je me souviens de ce climat de convivialité qui m’a permis de retrouver avec joie les participants haltes précédentes et de faire la connaissance des nouveaux… »
- « Je me souviens de cette expérience de mémoire qui m’a permis de renouer avec toutes les personnes qui m’ont transmis l’apprentissage de la prière, la lecture des textes bibliques… »
- « Je me souviens de cette émotion suscitée par le retour aux événements fondateurs qui m’ont reconnaître la présence du Seigneur dans les moments où tout semblait désespéré et sans issue… »
- « Je me souviens de l’éblouissement qui m’a saisie quand j’ai participé à la première messe de minuit après une longue marche dans la neige… »
- « Je me souviens d’avoir pu dépasser mes appréhensions de départ devant les difficultés de devoir écrire avec tant de contraintes et de pouvoir goûter la joie d’avoir pu traduire mon expérience spirituelle dans un récit… »
- « Je me souviens de ces haltes le soir, au bout de la falaise, en attendant le chant de l’Angélus montant de la vallée… »
- « Je me souviens de la joie d’avoir retrouvé ce goût d’écrire qui était déjà présent dans les profondeurs de mon cœur et d’oser reconnaître et traduire les émotions liées au vécu… »
- « Je me souviens de la variété des exercices de style ludiques à première vue mais pas superficiels, car ils tracent leur chemin dans le temps… »
- « Je me souviens de la gentillesse, de la compétence, de la disponibilité d’Olivier Maison et de son exigence pour nous aider à faire sortir toujours plus ce qui est essentiel.. »
- « Je me souviens de ce goût exquis des petits gâteaux du « moyen âge » bio confectionnés avec délicatesse et amour par Nicole… »

Mais « j’aurais aimé » avoir connaissance des livres de Perec et de Quesneau qui ont inspiré le ton des exercices avant de venir pour mieux m’y préparer…

- « J’aurais aimé avoir plus de travail de groupe pour apprendre à améliorer le travail personnel de chacun en partant d’une production de l’un ou de l’autre… »
- « J’aurais aimé avoir plus de temps d’intériorisation… »
- « J’aurais aimé avoir un éventail plus large de souvenirs qu’uniquement ce qui est lié à ma foi… »

Finalement, nous repartons avec une envie de revenir, le désir de réfléchir et de prier davantage à partir des souvenirs, le désir de continuer à écrire, la soif d’enrichir mon vocabulaire, de découvrir davantage les richesses de la langue française… et dans une action de grâce pour tout ce qui nous a été donné au cours de nos vies, en attendant une autre rencontre.

Les participants de la halte Prière et écriture

Soutenir par un don