Les legs et successions

Le diocèse est habilité à recevoir des legs. L’association diocésaine étant totalement exonérée de droits de succession, l’intégralité des legs est donc affecté à la mission de l’Église.
Faire un legs est une façon concrète de manifester votre attachement à l’Église en lui donnant les moyens indispensables à son action, aujourd’hui et demain.

Le legs : une tradition séculaire pour aider l’Eglise du Lot

  • En rédigeant un testament, le donateur permet que ses biens continuent son œuvre
  • En confiant ses biens à l’Eglise, il lui permet de poursuivre son œuvre de charité, d’éducation, d’évangélisation.
  • Choisir de léguer ses biens à l’Eglise, n’est-ce pas laisser un message fort à sa famille, en affirmant sa foi et sa responsabilité de baptisé ?

- Que fait l’Eglise de ces dons ?

Ces dons permettent de financer la vie des paroisses et des prêtres, d’accompagner les jeunes et les adultes dans l’approfondissement de leur foi, de former les séminaristes, les prêtres de demain, et d’assurer l’entretien, la réparation et la construction des lieux de rassemblement : églises, locaux paroissiaux, équipements pour les jeunes, aumôneries, séminaires, maisons de retraite pour les prêtres âgés…
Ils sont donc essentiels pour la vie matérielle de l’Eglise et pour pouvoir développer de nouveaux projets.

- Que léguer à l’Eglise ?

Tout type de bien (numéraire, compte titres, bien immobilier, meubles…)
Sous toute forme (legs universel, particulier, en nue propriété, assurance-vie…)

Différentes formules sont ainsi possibles, qui permettent de trouver la meilleure solution en fonction de vos propres souhaits et de votre situation familiale. N’hésitez pas à contacter le service de l’économat diocésain
134, rue Frédéric Suisse 46000 Cahors / 05 65 35 25 84 / econome@diocesedecahors.fr

Soutenir par un don