Journée de prière pour les personnes victimes de violences et agressions sexuelles

Dimanche 20 mars 2022

En mars 2021, les évêques réunis en Assemblée plénière ont voté une série de 11 résolutions, dont la 8e, répond à l’invitation du pape François à vivre une journée de prière pour les victimes de violences et agressions sexuelles et d’abus de pouvoir et de conscience au sein de l’Église. La date de cette journée mémorielle est fixée au 3e dimanche de Carême.

Cette journée aura lieu cette année le dimanche 20 mars 2022.

En 2022, le thème retenu pour cette journée est : « Témoins pour une vie nouvelle » .

- Témoins pour une vie nouvelle : livret de prière

Un livret conçu par un comité de rédaction au sein duquel se trouvaient plusieurs personne victimes-témoins, propose une progression que chacun pourra suivre – seul ou en groupe – pour lire, prier ou méditer autour du 3e dimanche de Carême à partir d’un texte de l’Évangile, d’une parole de personne victime et d’un troisième texte ressource, pour cheminer vers Pâques et faire mémoire. L’idée est d’inviter chacun, à ouvrir ses yeux et ses oreilles, son cœur, à ne pas détourner le regard, à reconnaître l’importance de ce qu’il voit, entend, ressent, à se laisser convertir et pourquoi pas, à devenir témoin à son tour.

Il est également possible de visionner la démarche mémorielle et pénitentielle vécue le 6 novembre 2022 à Lourdes (voir p. 23).

Livret de prière

- Témoins pour une vie nouvelle : chemin de croix

La prière du chemin de croix nous conduit au cœur de la Passion de Jésus-Christ pour nous révéler la profondeur de l’amour de Dieu. Ce chemin de croix nous plonge dans la douleur, les souffrances et la sagesse des personnes victimes de violences sexuelles dans l’Église catholique.

J’ai composé cette prière pour affirmer notre gratitude aux témoins qui partagent leur parole avec courage et générosité. Elle exprime notre profonde solidarité avec les personnes qui ne peuvent pas parler, ou qui ne peuvent pas encore le faire. Nous sommes reconnaissants pour l’engagement des membres de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église qui ont su garder les personnes témoins au centre de leur démarche.

Nous portons l’espoir que cette prière biblique aide les chrétiens des diverses traditions à demeurer ensemble au pied de la Croix, à se tenir ensemble aux côtés des personnes qui souffrent des violences sexuelles subies au sein de nos Églises.

Les paroles des témoins sont extraites du recueil De victimes à témoins. Témoignages adressés à la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (2021) et des auditions de personnes victimes publiées sur le site de la Commission (ciase .fr).

Les citations bibliques sont de la Traduction œcuménique de la Bible (2010).

Katherine Shirk Lucas, théologienne catholique
le 10 novembre 2021

Chemin de croix

Imbroglio : dans les yeux de l’enfant, se mêlent la souffrance de la violence subie, le déni de sa parole et une grande solitude. Plus tard devenu adulte, à l’imbroglio de son enfance se rajoutera une colère d’avoir été mis en danger et ne pas avoir été secouru. Il comprendra que c’est toute la culture d’un système qui a voulu se protéger au lieu de le protéger. Et son imbroglio ne cesse de se creuser autour de cette interrogation : « Pourquoi ne peut-on pas lui rendre justice ? » C’est tellement vital pour lui pour qu’enfin il puisse avoir la paix et que cesse de couler sa larme d’enfance.

Une personne victime

Soutenir par un don