Dimanche 28 février Sacré-cœur. Aborder la parole vivante en groupe et en musique

Sacré Cœur à Cahors

Heureux qui écoute...

Dimanche 28 février en l’église du SACRÉ-CŒUR

Nous avons la joie de vous proposer la 2e rencontre de lecture biblique partagée, et en musique !

ATTENTION : changement de lieu, d’horaire et de date !
La rencontre prévue le 22 février se fera le dimanche 28 février en l’église du SACRÉ-CŒUR, quartier Cabessut, à 16h30.

Ces modifications se font dans le souci d’améliorer les conditions d’accueil de tous (chauffage, acoustique, espace, couvre-feu).
Le dimanche 24 janvier, le pape François nous invitait à fêter la Parole ; c’est dans cet esprit que nous pourrons nous retrouver.
Le thème qui nous réunit reste celui prévu : «  Pourquoi Jésus ? Lui, si haut, si proche ».

Nous partirons à la rencontre de Jésus grâce à la lecture d’un texte biblique. Notre cheminement sera rythmé par les chants negro-spirituals et éclairé par de brefs commentaires et invitations à la prière.

Quelques mots à garder au chaud : « Ta parole est la lumière de mes pas, la lumière de ma route. » Psaume 118

- Contacts : Dominique, Frédéric et Marika 06 81 34 25 61 (06 35 46 04 67) ou marika.houadec@live.fr

Des rencontres pour aborder la parole vivante en groupe et en musique... live !

- 28 février 2021 : Une mort pour la vraie vie de tous.
- 31 mai 2021 : Seigneur ; un et trois.
(programme détaillé sur le site du diocèse et sur demande)

Nous serons rassemblés pour écouter un extrait de la Bible, brièvement commenté, et les chants negro spirituals qui y font écho.

Mais cette rencontre se veut participative !
Donc chacun pourra, s’il le souhaite, lire la Parole mais aussi la chanter.

Nous avons aussi un souci fraternel ; celui de permettre au plus grand nombre de nous rejoindre ; ceux qui travaillent le lendemain, ceux qui habitent un peu loin, ceux qui ont des obligations familiales, ceux qui sont fatigués. Aussi, commencer à l’heure prévue est-il important, d’autant plus que les règles sanitaires (merci de prévoir masque et gel) obligent à réduire le nombre de places dans la grande sacristie.

Pour faciliter votre venue, nous vous proposons, si vous le souhaitez, de réserver par e-mail ou sms : 06 81 34 25 61 (06 35 46 04 67) ou marika.houadec@live.fr

-  Est-ce qu’un catholique a besoin de lire la Bible ?

S’il va à la messe tous les dimanches il aura entendu quatre textes chaque semaine ! Mais entendre, est-ce intégrer, s’interroger, développer ?
Lire seul chez soi ? Oui, on en retire des bienfaits, mais que faire si un élément se montre opaque ou nous heurte ?

« Heureux qui écoute… » c’est une lecture partagée de la Bible, en musique « Sentir et goûter » les versets de la Bible, afin de trouver une porte d’entrée dans les textes sacrés.

Focalisée sur un thème, chaque rencontre sera guidée par de brefs commentaires. Ces pistes de méditation seront à prendre dans la prière intérieure. Des temps de silence seront ménagés à cet effet. Un partage au groupe restera possible, mais il ne fera pas l’objet de débat collectif.

Ce sont quatre rencontres qui mettront en écho la Parole et les chants Negro Spirituals. Ces chants, ancêtres du Gospel, sont directement inspirés par les grands thèmes bibliques. Ils permettent une approche de l’intérieur, différente d’une étude intellectuelle.
Introduction et traduction des chants permettront à tous de s’en approprier le sens. Cette musique n’a pas été conçue pour le concert mais pour le partage.
De même, lire la Parole en groupe permet de se laisser toucher par la vie qu’elle véhicule.
Un partage qui ne divise pas mais qui multiplie le fruit.

Equipe de commentateurs en lien avec les prêtres de la paroisse :

  • Intervenants musique : Frédéric Jouglas, Dominique Delpon, Marika Houadec
  • Contacts pour info : Dominique, Frédéric et Marika sont joignables sur Whaller
  • si nécessaire : 06 81 34 25 61 (06 35 46 04 67) ou marika.houadec@live.fr

Et aussi...

  • Dimanche 28 février Sacré-cœur. Aborder la parole vivante en groupe et en musique

    Cathédrale de Cahors

Soutenir par un don