JMJ : ils sont arrivés au sud de l’Espagne

Toute la soirée de mardi, la nuit, et la journée de mercredi... Florent et Guillaume se sont relayés au volant du bus avec courage... toutes les 4 heures... avec une pause pipi, dégourdissement des jambes de plusieurs dizaines de minutes. Et différents chauffeurs se sont relayés au volant de la voiture de Bertrand Cormier... en accompagnement... devant ou derrière le bus.

A l’arrivée c’est le choc "thermique"... avec une température caniculaire : on nous dit que la moyenne habituelle est de l’ordre de 40 °C ce qui explique la nécessité de toujours bien s’hydrater et de toujours bien se couvrir le chef...

C’est ce qui explique les horaires décalés... par rapport à la France (petit déjeuner entre 8 et 9h..., déjeuner vers 14h-14h30, dîner vers 22h-22h30... après la messe concélébrée au sanctuaire...

Celle de ce mercredi (20h) était présidée par Mgr Turini dans la basilique ND del Rocio et c’est demain, lors de la messe en français et espagnol... à l’horaire habituel (21h) que sera offerte officiellement et placée la statue de ND de Rocamadour...

Autre caractéristique du lieu... une bonne couche de sable recouvre presque toute la ville... et il semble qu’il y ait autant de chevaux et de calèches dans les rues que de voitures... La ville accueille d’ailleurs chaque année une concentration de chevaux de près de 15000 bêtes... avec des installations pérennes qui donnent à certain endroits des allures de far-west...

Jeudi 11, c’est le lancement officiel de la semaine de préparation "en diocèses". Nous ne sommes pas les seuls à avoir été accueillis dans ce diocèse de Huelva... et on nous dit que les jeunes du diocèse de Montauban ne sont pas loin...

Soutenir par un don