Après l’orage et l’ouragan... la brise légère .

- 

CLIQUEZ-MOI POUR VOIR LES PHOTOS DU SAMEDI

- 

Après l’ultime catéchèse "magnanesque", que nous délivre notre évêque, Mgr Norbert TURINI, en présence de Mgr Bernard Barsi, Archevêque de Monaco, pour nous chanter sur tous les tons son amour passionné, depuis toujours, pour la Vierge Marie... et l’eucharistie célébrant elle aussi la Bienheureuse maman de Jésus... (présidée par Mgr BARSI... le jour de la Saint Bernard... tout de même !) c’est le grand départ vers l’aventure... "des 24h de Cuatro Vientos", l’esplanade grande comme 48 terrains de football... qui nous accueillera jusqu’au lendemain après midi.

Un million de jeunes sont attendus pour la veillée de ce soir avec le pape... qui alternera la célébration des Vigiles, un moment interrompue (on n’a pas entendu la lecture de l’évangile... C’est revenu pour l’homélie du Saint Père) par un déchaînement climatique... nécessitant la coupure partielle du courant et l’envoi de techniciens "en rappel" pour remettre en place les décors qui ont parcouru un bout de chemin... tout là haut là haut. Mais après la fournaise de l’après midi on pouvait s’y attendre. C’est l’occasion de mesurer à quel point nous sont enracinés dans le Christ et fermes dans la foi... : une leçon de choses grandeur nature !

La veillée se poursuit avec un temps d’adoration du Saint Sacrement... contenu dans un ostensoir dont les proportions n’ont d’égales que l’encensoir de la basilique de Santiago. C’est le moment le plus impressionnant de la soirée. Il y a là un million de jeunes pleins de l’énergie (sic !) et de l’enthousiasme (re-sic !) dont ils savent faire preuve au quotidien... et il n’y a PAS UN BRUIT !... on n’entend RIEN !... à part les grésillements crachés par les porte-voix des véhicules de la Sécurité Civile et le son épisodique - tout droit sorti d’un jeu vidéo - des sirènes des pompiers et de la Police de Madrid.


Retour sur la veillée de prière des JMJ par KTOTV

La soirée, qui fut sans conteste "bien arrosée" (mais les jeunes n’y sont pour rien !!!), s’achève avec la Consécration de la jeunesse du monde au Sacré Coeur de Jésus... le Christ, qui n’est pas simplement une vérité de foi... mais quelqu’un que l’on peut rencontrer... et avec lequel il est possible d’établir une relation personnelle, intime, marquée par la joie et la confiance.

Et au final... un feu d’artifices "maison" ;)

Soutenir par un don