Monalisa pour combattre l’isolement social des âgés

Les objectifs visent à déployer le bénévolat et faire de la lutte contre l’isolement des âgés un axe majeur de l’implication citoyenne « Notre espérance de vie en permanente progression est l’opportunité de renforcer l’échange d’expérience entre génération, la transmission d’une mémoire, qu’elle soit individuelle ou collective, la passation de valeurs et aussi le mieux vivre ensemble », remarquait Jean-François Serres. « Ce n’est pas seulement défendre le droit des âgés à être considéré comme acteurs de la cité. C’est aussi reconsidérer l’apport de chacun pour la collectivité et la réciprocité qui lui est inhérente », ajoutait-il.

Au niveau local, les acteurs qui luttent contre cet isolement peuvent être nombreux et variés. Ils interviendront pour la mise en place d’équipes et de projets en apportant leur contribution à la veille sur les territoires, au signalement des situations d’isolement, à l’orientation des citoyens candidats bénévoles. Pour assurer un maillage optimal du territoire, le réseau Monalisa s’appuiera sur des coopérations au plan territorial et national. Au plan local, le suivi de ce dispositif est assuré par la Direction départementale de la Cohésion sociale.

Source : La Dépêche du Midi

Voir en ligne : Synthèse du rapport Monalisa

Soutenir par un don