Décès de l’abbé Gilbert Malavelle

Présentation du P Gilbert MALAVELLE par le P Florent Millet :

Gilbert est né à la maison familiale de Cénevières le 28 septembre 1936. 3e d’une fratrie de 4 et élève brillant, il a suivi ses études au petit séminaire de Gourdon puis est entré au grand séminaire à Cahors. Sa formation sera interrompue par la guerre d’Algérie où il sera mobilisé, puis il continuera ses études à Rodez (le séminaire de Cahors ayant fermé).
Ordonné dans cette église de Limogne en décembre 1962 (voilà presque 60 ans) il commencera son ministère comme professeur au petit séminaire de Gourdon pendant deux ans. En 1965 il devient vicaire de la paroisse de Montcuq puis en 1979 en devient le curé. En 1981 il ira à Gramat, puis sera nommé curé de Martel et vicaire épiscopal en 1989, c’est là que j’apprendrai à le connaitre puisque je passe avec lui une année comme séminariste et une année comme diacre. En 1998 deux mois après mon ordination sacerdotale il partira à Biars. Il ira ensuite à Luzech où il tombera malade et devra arrêter le ministère quelques temps. Au printemps 2007 Gilbert me rejoindra sur la paroisse de Castelnau Montratier où j’étais curé à l’époque et nous passons 4 ans et demi ensemble pendant lesquels il reprend goût au ministère et rayonne par sa présence et son bon sens. Nommé Chanoine du chapitre de la cathédrale en 2011, il terminera ces années de ministère au service de la paroisse de Limogne. Retiré depuis quelques temps à Vaylats, puis, suite à des ennuis de santé, il intégrera l’Hepad de Castelnau Montratier.
Gilbert était un homme discret, réservé qui aimait la vie de famille où il allait se reposer régulièrement.
A Martel il suivra sœur Marie-Jeanne à de nombreuse reprise dans les camps de jeunes à Montfermier et Camurac.
Prêtre fidèle à la prière et aux sacrements, il aimait la vie fraternelle avec les confrères et ne manquait pas de nous rappeler que l’heure du repas, ou de la prier de l’office était proche lorsqu’il nous voyait parti dans nos occupations.
Pendant de nombreuses années il s’est occupé de la formation des diacres permanant (dont celle de mon papa), ce qui va encore nous rapprocher lorsqu’arrivant à Castelnau il retrouvera ma maman qui a passé une année au service du presbytère.
Souvent parti pour m’occuper des jeunes en camps, Gilbert était heureux d’être au presbytère et de rencontrer les gens lors des banquets des divers associations et surtout des anciens combattants avec lesquels il était très fidèle.
Je ne peux pas terminer sans parler de son engagement au MCR. Pendant de nombreuses années il suivra des équipes locales et même jusqu’à ces derniers temps il sera aumônier diocésain. Il y était apprécié pour son bon sens et ses commentaires de l’Evangile très riche et adapté aux personnes.
Il est entré dans la vie éternelle ce lundi 4 juillet au matin en la fête des saints évêques de Cahors.
— -
Monseigneur Laurent Camiade, évêque de Cahors,
les prêtres et les diacres du diocèse,
la famille Malavelle, la famille Pechberty et ses amis,

vous font part du décès de

l’abbé Gilbert MALAVELLE

survenu à Castelnau-Montratier
le dimanche 3 juillet 2022 à l’âge de 85 ans
et dans la 59e année de son ordination presbytérale.

Ses funérailles seront célébrées
en l’église Saint Blaise de Limogne-en-Quercy
le mercredi 6 juillet 2022 à 10h30.

Le Père Gilbert reposera au cimetière de Lugagnac.
Qu’il repose dans la paix et la lumière du Christ.

Soutenir par un don