Chaque don est un acte de foi essentiel.

Si l’Eglise peut tant donner, c’est aussi grâce au Denier.

Pour que l’Eglise puisse poursuivre sa mission quotidienne et éclairer notre vie au travers des sacrements, de l’annonce de l’Évangile et du service des plus fragiles, l’Eglise a aussi besoin de notre soutien financier sans lequel elle est démunie.
Chaque don est un acte de foi essentiel.

Grâce à votre soutien fidèle, l’Église peut continuer à assurer une présence et continuer d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.

- Dès aujourd’hui, réaffirmez votre engagement en renouvelant maintenant votre soutien généreux par un don :

Vous savez que le Denier permet de donner une juste rémunération à tous nos prêtres, ainsi qu’aux laïcs qui œuvrent pour le diocèse.
Nous avons la joie, pour un petit diocèse comme le nôtre, d’avoir 51 prêtres dont 40 en activité sur nos 16 groupements paroissiaux. Nous avons aussi la chance d’avoir un séminariste.
C’est pourquoi votre don au Denier est vital, car l’Association Diocésaine ne vit que par votre générosité, ne recevant aucune subvention publique depuis la loi de 1905.


- Déduction fiscale : une raison de donner davantage
66% de votre don au Denier est déductible de votre impôt sur le revenu
(dans la limite de 20% de votre revenu imposable)

- Donner ? Rien de plus simple !
Il existe trois moyens pour donner :

- Le don en ligne sécurisé et en quelques clics : Denier de l’Eglise en ligne ici, c’est pratique, rapide et sécurisé !

- Par chèque à l’ordre de l’Association Diocésaine de Cahors :
Bulletin à renvoyer avec votre chèque

- Par prélèvement automatique pour un soutien régulier et réparti dans la durée : simple, efficace et sécurisé : Mandat de prélèvement SEPA

- Déduction fiscale : une raison de donner davantage
66% de votre don au Denier est déductible de votre impôt sur le revenu
(dans la limite de 20% de votre revenu imposable)


"Nous prions pour que Dieu nous donne toujours des prêtres, des diacres, des catéchistes, des chrétiens en mission ecclésiale, des équipes d’animation et des conseils. Nous souhaitons que l’Eglise puisse continuer de célébrer les sacrements et être présente à nos côtés pour les baptêmes, les mariages, les épreuves, les deuils".

Mgr Laurent Camiade

Soutenir par un don