Charles Wright, lauréat du Prix de la liberté intérieure

Charles Wright est le lauréat du Prix de la liberté intérieure décerné par Le Jour du Seigneur, en partenariat avec La Procure.
L’auteur a été primé pour son livre Le chemin des estives (éditions Flammarion) à l’issue de la délibération du jury ce lundi 06 septembre.
Le Prix de la liberté intérieure récompense un livre (essai, récit, biographie ou fiction), qui aide à croire, penser et vivre librement.

- Le lauréat

Écrivain et journaliste, Charles Wright vit entre l’Ardèche et Paris. Il a écrit une biographie de Casanova qui a reçu le prix Guizot 2009 de l’Académie française. Il est l’auteur du livre Le chemin du cœur – L’expérience spirituelle d’André Louf (1929-2010) (Salvator), paru en 2017.

- Le livre

« Partout, il y avait trop de bruit, trop de discours. Un jour, j’en ai eu marre de cette frénésie et je suis parti. Certains vont chercher le bonheur en Alaska ou en Sibérie, moi je suis un aventurier de la France cantonale : je lorgne du côté d’Aubusson, du puy Mary et du plateau de Millevaches... »

Le chemin des estives, récit de ce voyage, est une ode à la désertion, à la liberté, à l’aventure spirituelle. On y croise les figures de Rimbaud, de Charles de Foucauld, mais aussi des gens de caractère, des volcans, des vaches.


Principal coup de cœur du jury, ce livre « est comme une évidence » pour la présidente du jury, Jacqueline KELEN.

« J’ai beaucoup apprécié cette lecture très fluide et très sensorielle qui m’a donnée envie de poursuivre par la lecture des Récits d’un pèlerin russe. J’ai aimé ce récit jalonné de rencontres justes et vraies. » Agathe SEILLE, libraire de La Procure à Lille.

« J’ai beaucoup aimé ce livre parce qu’il nous rend itinérant ; ce qui est magnifique ! Et dans notre contexte actuel un peu morose, ça faisait du bien de prendre le large au cœur du Massif central. » frère Nicolas TIXIER, Provincial des dominicains de la province de France et membre du CFRT.

Le lauréat sera l’invité d’une émission spéciale du Jour du Seigneur, dimanche 12 septembre à 10h30 sur France 2.

Soutenir par un don